Coups de coeur de la bibliothèque historique

 (jpg - 278 Ko)

Les coups de cœur de la bibliothèque historique

Retrouvez régulièrement ici les coups de coeur des archivistes.

 (jpg - 1448 Ko)

La Communauté urbaine de Lille

"La Communauté urbaine de Lille" est un numéro spécial de janvier-février 1971 du trimestriel Informations 59 publié par Norsogepress à Lille. Il est référencé dans notre bibliothèque historique sous la cote 1C86.

En plus d'être une des premières publications relatives à la MEL, cet ouvrage est rare puisque absent du catalogue de la Bibliothèque nationale de France et de celui du Système Universitaire de Documentation (SUDOC).

Sa couverture est un rappel de la façade de l'Hôtel de la Communauté urbaine de Lille (CUDL). Celle-ci a servi de source d'inspiration pour l'illustration du #1 de notre collection MÉMOIRE.

 (jpg - 3790 Ko)

Hôtel de la Communauté urbaine de Lille, 1975


En 1971, cela fait trois ans que la CUDL est née : il est temps d'informer les habitants du territoire des premières actions qu’elle a réalisées, de préciser à tous ses compétences et également d’exprimer les difficultés qu’elle rencontre.

Augustin Laurent, 1er président de la CUDL (jusqu'en mai 1971 !), est l'auteur de la préface. Il désire attirer l'attention du citoyen sur la nature même du nouvel établissement public en charge de la gestion et de l'avenir de 87 communes (de 89 communes au départ, la CUDL en compte alors 87 à la suite de la fusion le 25 février 1970 des mairies d’Annappes, d’Ascq et de Flers pour devenir la ville nouvelle de Villeneuve-d'Ascq) face à des moyens financiers insuffisants à ses débuts.

L'ouvrage est une revue de détails de l'institution communautaire.

La première partie relate la naissance de la CUDL et diffuse un trombinoscope du président et de ses douze vice-présidents. Les rouages de son assemblée délibérante sont expliqués : mode d'élection, rôle, difficultés liées au commencement de son fonctionnement sans bureau et sans bâtiment. 

La partie suivante présente le nouveau bâtiment communautaire inauguré en juillet 1969. 

Toutes les compétences de la CUDL sont ensuite décrites les unes après les autres sans faire fi des difficultés rencontrées.

La dernière partie intitulée "Les problèmes" revient sur le manque de personnel et de ressources financières. On trouve dans le texte une proposition de deux pistes d'optimisation sur les ressources humaines : "l'amélioration du statut national (n.d.r.l. les personnels communaux) qui devrait rendre la carrière plus attractive" et "les règles de recrutement (...) devraient être assouplies pour permettre l'accès d'éléments extérieurs de valeurs à des postes spécialisés". Face au manque de moyens financiers, un appel est lancé au gouvernement et au parlement pour :"doter cet organisme d'une fiscalité intelligente et adaptée pour qu'elle soit supportable". 

Il ressort de cette publication une ambition pour la CUDL de faire de l’établissement public un animateur et un coordinateur du territoire, ainsi qu’un bâtisseur de l'avenir commun des métropolitains . Cela va jusqu’à se traduire dans les intitulés de certains chapitres : "Bâtir la communauté de l'an 2000" ou encore "L'urbanisme, clé de l'avenir".



Cet ouvrage est consultable dans notre salle de lecture mais aussi directement en ligne en cliquant sur l'image